TitreProfesseurDuréeDate publication
YOGA A LA MATERNELLE, retour d’expérienceLucile Jouvenel, professeure IFY10′20240315
Pratique de fin de journée. IntériorisationMarie-Christine Calais, professeure IFY41′20240222
Séance de yoga et concentration trataka sur la flamme d’une bougieNajia Begny, professeure IFY83′20240201
Et voguez vers… un espace de libertéLucile Jouvenel, professeure IFY60′20230705
Eveil du corpsMarie Christine Calais, professeure IFY55′20230405
Nous vous rappelons que ces pratiques sont la propriété de leur auteur/autrice et sont uniquement à usage non commercial

YOGA A LA MATERNELLE, retour d’expérience

Lucile Jouvenel, professeure IFY

Parce qu’en tant qu’adulte, il n’est pas toujours facile de prendre conscience de ses conditionnements et encore moins de se déconditionner, j’ai eu envie d’aller planter des graines de yoga dans les écoles maternelles.

Renseignements pris auprès de l’association RYE (Recherche Yoga Education), il apparaît que le diplôme délivré par l’IFY est suffisamment complet et large pour permettre les interventions dans les écoles. Sous réserve de l’adapter en conséquence, le yoga pour les enfants étant différent du yoga pour adultes.

Je me suis inscrite sur le « cahier sources » de l’éducation nationale de ma commune: un dispositif, coordonné par la Mairie (en l’occurrence ici d’Arles – je ne sais pas s’il existe ailleurs) et qui met en relation des associations ou intervenants pour permettre aux enseignants de faire participer, sur le temps scolaire, leurs élèves à des activités validées par l’inspection académique.

Dans le cadre du dossier, les compétences travaillées au regard du socle commun de l’éducation nationale que j’ai choisies dans une liste prédéfinie sont :

  • Les langages pour penser et communiquer :

Découvrir le langage de son corps et de son souffle / s’exprimer par le corps.

  • Les méthodes et outils pour apprendre :

Elimination des toxines et des pensées négatives / concentration de ses forces et de son attention.

  • La formation de la personne et du citoyen :

Vivre ensemble / expression de sa sensibilité et de ses points de vue / réflexion et discernement.

Les objectifs (non exhaustifs) que j’ai identifiés pour le dossier sont les suivants :

  • Maîtrise de soi,
  • Estime de soi,
  • Travail en équipe,
  • Se concentrer,
  • Etre capable de faire attention, d’écouter, de retenir, de s’exprimer,
  • Savoir observer,
  • Etre bien dans son corps et dans sa tête,
  • Découvrir la discipline du yoga et découvrir la tradition afférente.

Pour des raisons personnelles, j’ai posé les limites suivantes :

  • Interventions pour les classes de petite section à CE1,
  • Cycles de 3 séances d’environ 1 heure.

Les deux points qui me semblent primordiaux et sur lesquels j’ai axé ma présentation du projet lors de la réunion avec l’équipe enseignante sont :

– la transversalité de la discipline dans le contexte scolaire,

– la discipline ne doit pas être considérée comme une recette miracle face aux difficultés de gestion de la classe et/ou aux particularités de certains élèves.

Les enseignants ont immédiatement été très intéressés. Plusieurs d’entre eux incluent déjà dans leurs classes des outils issus du yoga.

Je dois souligner que la conseillère pédagogique était plus réservée. Clairement la discipline a été introduite dans le cahier “sources” parce qu’elle était proposée de manière limitée.

Nota : cette action ne permet pas une rétribution financière correcte, en tout cas dans le cadre de ce dispositif. Le budget des écoles et des associations de parents d’élèves de la commune est extrêmement serré.

Comme pour le yoga adulte, il y a profusion d’information sur Internet. Pour aiguiser ma réflexion sur ces ateliers, j’ai utilisé en autre:

  • Le site de l’association RYE dont l’onglet ressources met à disposition des mémoires d’enseignants,
  • Le livre d’Emilie Top-Labonne “Activités de yoga à l’école”,
  • “Le yoga en s’amusant” de Mickaël Chissick,
  • “Le manuel du yoga à l’école” de Michèle Flack et Jacques de Coulon

Modalités d’organisation de la séance :

  • Le ou les thèmes (puisqu’il y a 3 séances) sont définis avec les enseignants à partir de leurs souhaits et ou du travail en cours ou en prévision en classe,
  • Le déroulé des séances est toujours le même sur les 3 séances (détails plus loin),
  • Prévoir un peu plus pour ne pas être démunie en fonction de la réactivité ou non des enfants aux propositions,
  • Adaptabilité aux réactions des enfants qui peuvent également être force de propositions,
  • S’assurer d’un lieu adapté dans l’école pour pratiquer et éventuellement demander, si besoin, des matériels (tapis, plots…),
  • Demander une tenue adaptée pour les enfants,

Installation de la séance :

Avant l’arrivée des enfants, j’installe un tissu avec tous les supports que je vais utiliser pour la séance. Mais j’en ai aussi parfois gardé pour faire la surprise !

J’ai aussi mis en place un tableau récapitulant la séance. Les plus grands ont apprécié de le regarder avant et après la séance (et voir que certaines choses n’ont pas été faites de la même manière). C’est aussi un support qui a été photographié par les enseignants pour servir de mémo pour d’éventuelles réutilisations. Et c’est un fil conducteur pour la guidance de la séance.

Illustrations prises sur Internet et plastifiées en fonction des besoins.

Structuration des séances :

1/ se dire bonjour « Namasté ».

Comment se dire bonjour autrement ? en sautant, en s’inclinant…Ce sont les enfants qui trouvent et on le fait ensuite ensemble, environ de 3 à 5 manières.

Pour toutes les manières où il y a contact, en profiter pour évoquer la relation à l’autre : est-ce qu’il est d’accord ? (en lien avec la relation à soi et à l’autre).

J’ai imprimé et plastifié ces fiches :

http://ekladata.com/mLU7jm1B0Zges-TJNt3OLhUlJdo/Pour-se-dire-bonjour.pdf

2/ s’échauffer :

Il s’agit de mettre le corps en condition.

Parmi toutes les possibilités j’ai retenu :

  • La « douche » : frotter les mains l’une contre l’autre, tapoter les différentes parties du corps en les nommant. Variante sans contact, en passant à fleur de peau,
  • Le « bûcheron » très apprécié pour laisser sortir le son,
  • Le compte à rebours : secouer alternativement chaque poignet puis chaque cheville en comptant de 5 à 1,
  • Réveil final : taper des pieds, taper sur les cuisses, sur les épaules sur la tête, dans les mains,

3/ Postures : quelques postures pour compléter la latéralité, la coordination et pour passer de debout à assis.

4/ Lecture de l’album. Celui-ci est choisi en concertation avec l’enseignant ou en lien avec les acquisitions pédagogiques ou encore en lien avec des axes définis par les enseignants.

5/ Intégration de l’histoire par les mouvements corporels et respiratoires.

L’histoire est vécue, comprise, sentie, perçue…via la pratique des postures seul, à deux, en groupe ou tous ensemble.

Cette partie inclue un temps de détente.

6/ Au revoir.

En parallèle des parties 1 et 2, on retrouve la « douche » mais allongé puis Namasté.

7/ Partage.

Seules les étapes 4 et 5 changent en fonction de l’album présenté.

Bilan :

  • Certains enfants se sont révélés dans ces ateliers,
  • D’autres n’ont pas du tout accrochés,
  • L’absence d’enjeux libère tous les enfants, notamment ceux qui ont des problèmes de concentration en classe,
  • L’aspect ludique, primordial, permet l’intégration de compétences plus facilement,
  • La capacité d’attention des enfants a surpris les enseignants. Il n’a pas été rare de dépasser l’heure sans problème (même pour les petites sections)

Exemple à partir de l’album “Le Grand Bateau de Grand Ours” d’Eve Burnting et Nacy Carpenter avec des grandes sections de maternelle.

Voici la mise en place à l’arrivée des enfants pour le début de la séance :

Et le tableau de la séance :

Pour la relaxation j’ai utilisé le tambour océan.

Autres albums explorés :

  • “La couleur des émotions” d’Anna Llenas,
  • “Un monde en couleurs” de Julia Donaldson et Sharon King-Chai
  • “As-tu rempli un sceau aujourd’hui ?” de Card Mc Cloud
  • “Dans mon corps” de Mirjana Farkas
  • “C’est mon corps” d’Elise Gravel

De prochaines séances sont en cours de réflexion.

Je suis preneuse de vos expériences pour enrichir ma pratique et mes points de vue.

N’hésitez pas à prendre contact avec les membres de Yosoli, pour publier vos expériences, vécus et réflexions ; le partage comme source infinie de connaissances.

Pratique de fin de journée. Intériorisation

Marie-Christine Calais
Marie-Christine Calais

Marie-Christine Calais, professeure de Yoga formée par François Lorin, propose de partager avec nos adhérents une pratique de fin de journée “Intériorisation”.

Vous pouvez écouter ci-dessous l’audio d’environ 41 minutes et visualiser les postures.

Retour au sommaire

Pranayamas

Proposé par Christine Chaput, professeure IFY
Christine Chaput

Cette séance explore 2 pranayamas, d’abord ujjayi puis pratiloma ujjayi pendant 12 min environ et est suivie d’une méditation autour de la lumière intérieure.

Préparez-vous par quelques postures apaisantes. Puis installez vous en assise sur chaise (en avant de la chaise sans que le dos ne touche le dossier) ou au sol. Si les genoux ne reposent pas au sol, soutenez les avec des coussins, dos et tête érigés.

Description préalable des 2 pranayamas qui sont guidés : 6 respirations en ujjayi (frein glottique), suivi de pratiloma ujjayi: un cycle: exp narine gauche, insp narine gauche, exp et insp par les 2 narines en ujjayi, exp narine droite, insp narine droite, exp et insp par les 2 narines en ujjayi.

Puis une méditation guidée.

Il est conseillé de faire suivre la méditation par une courte relaxation pour en assimiler les effets.

Séance de yoga et concentration trataka sur la flamme d’une bougie

Najia Beigny. Professeure IFY, 1 heure 23 minutes.
Najia Beigny

Retour au sommaire

Et voguez vers… un espace de liberté, Lucile Jouvenel, professeure IFY

Cette pratique s’inscrit dans la recherche de l’année 2022-2023 qui a porté sur l’intention de découvrir la discipline du Yoga au delà du mot et des poncifs.

Mes axes de pratique s’inscrivent dans une recherche de compréhension de soi même, de sens et de mise en parallèle avec les situations quotidiennes.

Les cours sont donnés à Arles et à Miramas dans les Bouches du Rhône.

Audio “Et voguez vers… un espace de liberté”, Lucile Jouvenel
Postures “Et voguez vers… un espace de liberté”, Lucile Jouvenel, professeure IFY

Retour au sommaire

Eveil du corps, Marie Christine Calais, professeure IFY

Pendant la période Covid, Marie Christine Calais, professeur de Yoga formée par François Lorin, a enregistré une vingtaine de pratiques pour ses élèves. Elle nous propose de partager avec nos adhérents ses pratiques, sous forme, pour chaque pratique, d’une page montrant les différentes postures et d’un enregistrement audio d’environ 55 minutes. Nous vous proposons une première pratique.

Audio, Eveil du corps,Marie Christine Calais
Postures, Eveil du corps, Marie Christine Calais

Retour au sommaire